top of page

Doux octobre


Doux octobre... Temps pour les abeilles de préparer l’hiver ! Et pour nous apiculteurs des derniers soins avant hivernage.

C’est aussi le moment de notre bilan d’automne :

Les abeilles ont d’assez bonnes réserves : comme toujours, nous laissons dans les ruches le miel nécessaire à leur consommation. C’est-à-dire la très grosse majorité de leur production. Elles s’en sortent cette année, malgré l’été très chaud et sec. Merci les floraisons automnales : le lierre grimpant évidemment (on l’adore : il sent bon et il est généreux …), mais aussi le calament, l’inule visqueuse …

Les ruches sont presque toutes installées dans leur zone d’hivernage, avec une bonne isolation

La santé des abeilles est au cœur de notre attention : surveillance accrue, notamment de la pression varroa … Vous savez, ce petit acarien qui épuise les abeilles, les condamnant petit à petit. Lorsqu’il est visible, c’est déjà trop tard. Avec un suivi précis des signes en amont, des soins bio parcimonieux et au bon moment, on arrive à aider les abeilles à passer le cap et à rester en forme.

Nos kiffs :

Un nouvel emplacement prometteur, à Melvieu (Aveyron). Toujours local, et proche du Tarn (la rivière) pour peut-être des ruches sédentaires. Merci Nicole d’accueillir nos abeilles !

Peu de frelon asiatique dans l’Hérault et sur certains de nos emplacements aveyronnais, minutieusement choisis. Nous observons leur présence surtout à proximité ou dans les villes.

Engagement de Bruno pour l’apiculture paysanne, respectueuse des milieux et des humains. S’engager avec la Confédération paysanne , ça peut paraitre partisan … Pour l'Arc en Miel c’est une évidence, au vu de la dégradation subie par la biodiversité. Ce n’est plus une option, nous l’observons chaque jour : l’agriculture intensive d’après-guerre doit faire place à une agriculture consciente et régénératrice.

Nos waouhs ! :

Des magnifiques champs de pissenlit non fauchés ce printemps : c’est rare, et ce sont les prairies de Christophe, agriculteur à Montfranc (Aveyron) ! Il permet à nos abeilles de faire de belles réserves, et de remplir les hausses pour nos papilles d’humains gourmands ...

Abondance et très belle récolte printanière sur les prairies de La Ferme d'Alcas . L’accueil bienveillant d’Alex, le choix sensible et précis de l’emplacement, la biodiversité présente sur la ferme, tout cela y est pour beaucoup.

Les flops :

Notre inquiétude envers des étés ultra-secs, où non seulement les fleurs sont desséchées, mais le risque incendie est accru pour nos ruchers. Ca crée aussi un stress pour nous apiculteurs, que nous devons « gérer » pour éviter de le transmettre aux abeilles …

La fauche systématique des fleurs dans plusieurs villes locales, sans égard pour les pollinisateurs. Un autre aménagement paysager des villes est possible, riche en biodiversité, beau, sain, contemporain, agréable et moins couteux ... Les formations des agents existent. Pourquoi rester dans ces schémas et continuer ces pratiques dépassées ?

La déforestation en sud Aveyron … Ce n’est pas un mythe, ni ici ni ailleurs ! Nous l’observons chaque année un peu plus dans les forêts où nous installons nos abeilles. Coupes rases et implantations d’éoliennes ou de bois à pousse rapide et lucrative continuent leurs avancées … au détriment de la biodiversité.

De notre côté, malgré des récoltes moindres cette année, nous gardons le cap …

Nos abeilles se nourrissent de leur propre miel. L’éventuel nourrissement au sucre n’est fait qu’à petites doses, lorsque la survie des abeilles est en jeu, en dehors des miellées, et parce que les fleurs manquent. C’est un engagement fort, difficile et rare. La mention Nature & Progrès le contrôle et le garantit. C’est un des rares labels à imposer cette limite (avec Demeter)

Continuer d’installer nos abeilles sur les terres de paysans engagés, soucieux de préserver voire de restaurer les écosystèmes abimés

Des ruchers de taille modeste, pour partager les ressources avec les pollinisateurs sauvages, dont nous avons grandement besoin

Partager encore notre passion des abeilles et de leurs milieux, avec tou.te.s …

Nous venons de mettre en ligne les dates 2023 du Stage découverte apiculture. Idée cadeau ! Ou projet à murir pour soi, pour le printemps. Au grand plaisir d’y rencontrer vous, vos ami.e.s, parents ! www.larcenmiel.fr/stage-decouverte

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Essaimage à St Affrique

En ce moment les abeilles ont envie d'essaimer, au pays du Roquefort C'est le printemps quoi ! Quand nous n'avons pas suffisamment anticipé, nous récupérons un essaim dans un buisson, dans un arbre,

Comments


bottom of page